30' au 36ème dessous

Publié le par Les Giboulées de la Marionnette

36E-Dessous-0313.JPG36E-Dessous-0320.JPG

30' en apnée

30' où le ciel s'est écroulé

30' où chaque seconde compte

30' où le temps se fige

30' pour réfléchir en accéléré, pour se remémorer...

30' aussi pour s'arrêter un peu, prendre le temps de regarder dans le rétroviseur, sortir du tunnel et continuer sa route.

Comment se reconstruire sous les décombres?

Est-ce un songe, est-ce une tombe ?

Suis-je encore de ce monde?

Que se passe-t-il là-haut?

Souvenirs, spectres disloqués, éclatés...que gardons-nous, que nous reste-t-il...

Tant de questions ouvertes que ce spectacle invite à se poser, sans plonger dans les abysses du désespoir. 

Il y a des hauts, il y a des bas, et puis il y a le 36ème dessous, stade crucial où tout peut basculer. Le 36ème dessous, moment où l'on choisit ou non de refaire surface. 

36ème dessous se joue encore ce soir, samedi 31 mars au TJP Grande Scène, à 18H et 21H.

Archibald.

Groupe3


Commenter cet article