La pensée en bataille

Publié le par Les Giboulées de la Marionnette

  

Batailles 0335Batailles 0343

 

 

Batailles. 

Alice Laloy....Est-il encore nécessaire de la présenter ? Il ne me semble pas, les adeptes des Giboulées la connaissent tous.

Cette fois, c’est le fil d’une pensée  qui nous est livré. Une pensée poétique qui se met à défi, s’interroge, se courbe, se relève et surtout qui dessine son petit bout de chemin. Ce fil sensible évolue sans cesse à travers une forme quasi expérimentale où les liens se tissent petit à petit et par moments se déconstruisent. Batailles convoque la sensibilité mais aussi la réflexion chez le spectateur.

Il s’agit de nos batailles, de nos chutes, de nos souvenirs. C’est un peu comme si nous étions au centre du cerveau, que l’on découvrait une machinerie, le laboratoire qui régit nos peurs, nos doutes, nos luttes. Nous perdons peut-être certaines batailles, mais pas la guerre. Et quand le calme revient enfin, et que la lutte s’achève, vient le temps de la reconstruction. Sur le terreau encore fumant, chargé et lourd, poussent maintenant des coquelicots.

 

Si les Giboulées sont terminées, le spectacle continue de jouer à la grande scène dès mardi!

Archibald.

 

                                                                                                                                          Groupe3

 


Publié dans lumière sur ...

Commenter cet article