Un spectacle singulier, une matinée singulière

Publié le par Les Giboulées de la Marionnette

Mardi matin, après le goûter de 10H, je me suis glissé avec des écoliers et collégiens à la salle du Cercle de Bischheim, toute de rouge drapée. L’excitation se faisait ressentir : nous allions au spectacle !

Une fois pénétré les rideaux de velours, l’enfant qui est en moi s’est réveillé le temps d’une représentation. J’ai ouvert grands les yeux et les oreilles et me suis laissé porter par le conte.

Une veillée singulière retrace l’histoire de deux grands enfants, Claire et Hadi, à travers l’Histoire. On y parle de guerre, amour, amitié, jeux malicieux, le tout sous forme d’enquête ; une enquête sur le passé qui construit le présent dans lequel nous sommes.

Mais ce spectacle m’a plus particulièrement touché puisqu’il évoque mon histoire, l’Histoire de la marionnette ! En effet, Claire et Hadi utilisent du théâtre d’ombres, ainsi que du théâtre d’objets, pour nous faire voyager dans leurs souvenirs. C’est inventif, léger, simple et efficace ! Un spectacle qui laisse rêveur…

Une Veillée Singulière a réussi à faire rire petits et moins petits, mais aura peut être également suscité chez les plus grands l’envie de renouer contact avec leurs compagnons d’enfance…

A ce propos, je vous laisse applaudir les autres événements du festival, je vais saluer mes copains de la famille des Giboulées !

A bientôt !

Herbert

Groupe2

Publié dans lumière sur ...

Commenter cet article